Que cherchez-vous?

Options

Secteur

{{Category.Name}}

{{Category.Name}}

  • {{Cat.Name}}

Nouvelle estimation des retombées économiques du tourisme d’agrément dans la MRC Les Moulins

19 mars 2019

Le tourisme, une industrie qui rapporte 56 M$ annuellement!

Terrebonne, le 12 mars 2019 – La MRC Les Moulins dévoile l’estimation des retombées économiques du tourisme de 2013 à 2021 à Terrebonne et à Mascouche réalisée par Raymond Chabot Grant Thornton. L’objectif de cette étude était de mettre à jour les données présentées en 2011 lors d’une première évaluation en fonction des nouvelles réalités et de se doter de données tangibles afin de mieux orienter les actions de développements touristiques.

Des recettes touristiques profitables

La somme des retombées économiques pour la période de 2017 à 2021 est estimée à environ 279 M$ pour la MRC Les Moulins, soit une moyenne d’environ 56 M$ par année. Parmi les différents secteurs, c’est la restauration qui génère le plus de recettes touristiques avec 32 % des retombées économiques (17,8 M$ par année), suivi par l’hébergement avec 26 % (14,2 M$ par année) et des attraits et événements avec 17 % (9,4 M$ par année) et autres secteurs à 26 %.

Selon l’étude, la MRC Les Moulins accueillera annuellement 1,2 M de visiteurs[1] en moyenne entre 2017 à 2021. Selon les projections effectuées en fonction du taux de croissance annuel moyen du nombre de touristes entre 2013 et 2016 dans la région de Lanaudière, l’étude estime que le nombre de touristes devrait se maintenir entre 1,8 M et 1,9 M entre 2017 et 2021. La proportion attribuable à la MRC Les Moulins est estimée à 32,3 % pour la période étudiée.

Le nombre d’emplois créés ou soutenus annuellement par les dépenses des visiteurs entre 2013 et 2021 varie entre 1 281 et 1 633, avec une moyenne de 1 373 emplois par année. De ces emplois, 40 % sont en restauration, 32 % en hébergement et 9 % en attraits et événements payants. Au total, 66 % des emplois créés ou soutenus découlent de la présence des touristes[2], et 34 % des excursionnistes[3].

 

Des projections réalistes et prometteuses

Les résultats tangibles mis à jour dans cette nouvelle étude ont été supérieurs aux projections initialement présentées lors de l’étude en 2011 ce qui permet d’avoir des attentes réalistes, mais prometteuses face aux retombées économiques du tourisme. La somme des retombées économiques pour la période de 2013 à 2016 est estimée à environ 207 M$ pour la MRC Les Moulins, soit une moyenne d’environ 52 M$ par année alors que la première étude en 2011 estimait les retombées à 38 M$ par année entre 2011 et 2015. Les projections pour le nombre de visiteurs étaient de 1 042 000 visiteurs en moyenne pour 2011 à 2015 alors que la MRC a finalement accueilli en moyenne 1 152 035 visiteurs entre 2013 et 2015.

 

Faits saillants de l’industrie touristique dans la MRC Les Moulins

  • La somme des retombées économiques pour la période de 2017 à 2021 est estimée à environ 279 M$ pour la MRC Les Moulins;
  • La somme des retombées annuelles varie entre 53 M$ et 59 M$ et donc 56 M$ en moyenne annuellement entre 2017 et 2021;
  • La MRC Les Moulins accueillera en moyenne 1,2 M de visiteurs annuellement entre 2017 et 2021;
  • Le nombre d’emplois créés ou soutenus par les dépenses des visiteurs entre 2013 et 2021 est de 1 373 emplois en moyenne par année;
  • La restauration génère 32 % des retombées économiques, soit 66 M$ entre 2013 et 2016 et en génèrera 89 M$ entre 2017 et 2021 (17,8 M$ par année);
  • L’hébergement génère 26 % des retombées économiques, soit 53 M$ entre 2013 et 2016 et en génèrera 71 M$ entre 2017 et 2021 (14,2 M$ par année);
  • Les attraits et les événements payants génèrent 17 % des retombées économiques, soit 35 M$ entre 2013 et 2016 et en génèreront 47 M$ entre 2017 et 2021 (9,4 M$ par année);
  • En moyenne, les touristes dépenses 350 $ par visite et les excursionnistes 63 $ par visite;
  • 47 % des répondants étaient à leur première visite sur le territoire de la MRC;
  • 64 % des répondants ont 45 ans et plus;
  • 91 % des répondants provenaient des autres régions (particulièrement des régions limitrophes, dont Montréal, Laurentides et Laval et Montérégie).

 

Cette étude démontre pleinement que plus que jamais le développement économique et l’industrie touristique vont de pair. La MRC Les Moulins a d’ailleurs rapatrié ses expertises en développement économique et touristique en un seul et même service en septembre dernier afin d’assurer une meilleure synergie au sein de ces deux secteurs fertiles qui sont des réels moteurs pour les deux villes.

« L’industrie touristique moulinoise est un secteur d’activités en pleine expansion et génératrice d’emplois qui offre de belles opportunités aux entreprises qui visent cette clientèle et c’est pourquoi nous continuons de la soutenir avec le Service de développement économique et touristique de la MRC Les Moulins, parce que l’activité touristique a des répercussions importantes sur l’ensemble de l’économie du territoire », mentionne M. Guillaume Tremblay, préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche.

 

Méthodologie et limites de l’étude

Afin de recueillir les données nécessaires à l’étude, un sondage a été réalisé par Tourisme des Moulins sur une période d’un an entre les mois d’août 2017 et septembre 2018 auprès de 1 115 visiteurs. Les entrevues ont été tenues au cours de diverses activités sur les territoires des villes de Terrebonne et de Mascouche. Les sondages ont été effectués dans les points d’informations du bureau d’information touristique, au kiosque du Vieux-Terrebonne, par la préposée mobile, au téléphone et lors d’événements spécifiques. Le questionnaire visait à obtenir des informations sur le profil des visiteurs, le but de la visite ainsi que les dépenses de consommation.

L’évaluation de la firme Raymond Chabot Grant Thornton repose sur les données du sondage recueillies par Tourisme des Moulins en 2017, des statistiques en provenance de Statistiques Canada et des informations provenant de la littérature économique du ministère du Tourisme. L’étude porte principalement sur le tourisme d’agrément puisque les sondages n’ont pas été effectués dans des arénas ou des hôtels, ce qui diminue l’impact du tourisme sportif et du tourisme corporatif.

 

Sur la photo de gauche à droite :

  • Claude Robichaud, directeur général et secrétaire-trésorier de la MRC Les Moulins
  • Claude Martel, représentant du milieu touristique au comité du développement économique et touristique de la MRC
  • Caroline Desbiens, membre du comité du développement économique et touristique de la MRC
  • Gabriel Michaud, président du comité du développement économique et touristique de la MRC
  • Corinne Gendron, conseillère en développement touristique de la MRC Les Moulins
  • Pierre Daviault, directeur du développement économique et touristique de la MRC Les Moulins
  • Bertrand Lefebvre, membre du comité du développement économique et touristique de la MRC

 

À propos de la MRC Les Moulins

La MRC Les Moulins est responsable de la planification de l’aménagement du territoire, du développement économique et touristique ainsi que de plusieurs autres dossiers régionaux pour assurer un mieux-être collectif de la population des villes de Mascouche et de Terrebonne. La population moulinoise s’élève à 164 385 personnes réparties sur un territoire de 266 kilomètres carrés

 

-30-

 

Source :

Annie Gingras
Agente de communication
MRC Les Moulins
450 471-9576, poste 240
agingras@mrclesmoulins.ca

[1] Un visiteur est une personne qui participe à des activités, visite des sites touristiques ou effectue des dépenses dans les commerces et qui n’habite pas sur le territoire de la MRC Les Moulins. Un visiteur peut être un touriste ou un excursionniste.

 

[2] Pour cette étude, un touriste est un visiteur qui a utilisé un hébergement commercial ou privé sur le territoire de la MRC Les Moulins.

 

[3] Pour cette étude, un excursionniste est un visiteur qui n’a pas utilisé un hébergement commercial ou privé sur le territoire de la MRC Les Moulins.

 

Partagez cette page